Le début de la fin.

Ca y est la période d’examen est passée.  Enfin, je n’ai plus de cours à la fac. Enfin, je peux regarder plus d’une série à la suite. Enfin, je peux faire une pause de plus d’une heure. Enfin, je peux peux faire la grasse mat’. Tout ça sans culpabiliser. Ouais mais pas pour longtemps.

Les rattrapages pointent déjà le bout de le nez. Pire, la D4. L’année des ECN. L’année où tu te fais engueuler en stage parce que tu restes pas assez longtemps, et où tu te fais engueuler en conf, parce que t’as pas assez bossé.

Dans un moment d’extrême motivation (et de folie sûrement), je suis allé passer le concours Hippocrate. (pour les novices, Hippocrate c’est une boîte de conférences privées, la plus réputée qu’il soit, pour préparer les ECN. On y entre sur concours, cette année 100 places pour 600 candidats).

Le mercredi avant les examens, excellente idée. Sur un programme complètement différent de mes exams, excellente idée bis. 1 heure, 65 questions, ou plutôt 150 en comptant les sous-questions, dans une ambiance froide, dans 3 amphis blindés, dans une fac inconnue, au milieu de personnes inconnues mais AU TAQUET. Une heure pour tout ça. J’ai réussi à aller jusqu’à la page 63 sur 65, sans répondre à toutes les questions. On m’en avait parlé, mais il faut le voir, non, il faut le faire, pour le croire.

Et le pire, c’est l’effet post-concours. Au fur et à mesure, on repense aux questions, on se dit « ah merde c’était augmentin et pas amox », allez une de moins. On se croirait en P1, après le concours. Résultats mercredi prochain à peu près, on va bien voir ce que ça donne, mais j’y crois paaaaaas du tout.

Et puis il y a eu mon blog. Ouais, mon article a eu pas mal de succès, je suis passé de 100 visiteurs à 6000, avec mon lien visible partout sur facebook. Coup de stress !! J’ai tenté désespérément des manoeuvres d’évitement (transformation de mike en erwann, off line pendant quelques temps…) et puis hier, grâce à D., je me suis senti d’assumer, merde si les gens me lisent et me connaissent.

Pour moi, maintenant, là tout de suite, c’est un peu la D4 qui commence. J’ai 3 modules au rattrapages (2 petits et 1 gros), mais ça ne compte pas. Je passe les ECN dans un an, il faut se mettre en mode « D4 ». J’ai prévu de faire 4 tours (je vois large, parce que j’aurai comme d’hab j’aurai du retard).

Je vais commencer par les matières de mon rattrapage, dès la semaine prochaine, pour me laisser souffler et m’adapter au rythme de mon stage qui commence lundi.

Ca me fait extrêmement bizarre d’avoir passé tout mes exams, là. Ca y est c’est fini. Prochain exam le CSCT. Ouaouh.
Voilà pourquoi, pour ne pas trop tergiverser, une petite soirée sympa s’impose :) on se voit dans le caniveau !

Avec cet article, photo de soirée et musique de soirée !!! UHUUUUU

Publicités
Cette entrée a été publiée dans ECN, perso.

Un commentaire sur “Le début de la fin.

  1. Pumb dit :

    C’est encore pas trop mal organisé, parce qu’à Bezak, nos D4 ont eu leurs partiels jusqu’en janvier, et les résultats des rattrapages … il y a 1 mois !

    Nan, franchement, je ne comprends pas qu’on arrive pas à avoir des bons résultats !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s