Premier jour en HDJ.

Aujourd’hui, c’était mon premier jour à l’HDJ. En bon élève, je suis arrivé à 8h30 pétante (ce qui équivaut à du 8h45 pour moi). Et j’ai passé 1/2 heure à attendre un médecin dans le bureau.

En fait, dans la salle d’à côté, l’infirmière et l’élève infirmier piquaient et repiquaient des patients. Je suis allé les voir un coup, histoire de me rendre utile, de faire passer le temps.

« ah tiens L’EXTERNE tu peux me passer un tube sec ?
– eeuuuuh
– c’est celui avec un bouchon rouge
– oui, il sont où ?
– ben là dans le meuble »

Ah oui le meuble qui a MILLE PORTES.

« Attends Martine, on est en rupture de stock »
Heureusement, l’élève infirmier est venu à ma rescousse. Moi j’ai couru me recacher dans le bureau des médecins.

Franchement, c’était drôle. Je m’ennuyais pas, j’étais sur twitter. Et j’entendais à côté : « il sait ce qu’il a à faire l’EXTERNE ? ». Oui, je dois faire les ECG de tous les patients, je me suis renseigné, par contre, j’aurais peut être du me renseigner sur l’heure d’arrivée.

Et c’est l’élève infirmier qui vient m’expliquer pour les ECG. Brave bête. Je le remercie, commence à faire les ECG et tout. Le médecin arrive vers 10h30 et me dit de suivre un patient en consultation diét, en entretien. Et après de voir les patients tout seul si j’ai du temps.

Ca c’est un truc que j’aime bien, suivre le patient dans ces exams. Donc je vais à la consult diét, très intéressante, l’entretien infirmier, mouais, et puis finallement, bah j’examine le même patient, parce que je commence à le connaître pas mal avec toutes ces consult.

C’est l’occasion de tester mon super NOUVEAU MONOFILAMENT et de prendre son tour de taille (147cm, presque pas assez de ruban), qui font à présent partie de ma pratique quotidienne d’externe modèle. AHAH.

Et là, il y a l’élève infirmier, intéressé ou surpris, ou plutôt je-cherche-du-pote, qui me demande en quelle année je suis. J’ai le premier contact un peu froid pour ceux qui me connaissent pas.

« T’es en quelle année ?
– D3
– 3e année alors ?
– Non, 5e.
– Ah, t’es bientôt interne alors !!
– Oui.
– Dans un an.
– Oui. (AAAAAAAAAAAAAAAHHHHH PUTAIN).
– Bientôt la fin.
– Bah pas trop, j’aimerai faire de la chir. Bon je te laisse je continue les ECG ».

J’ai parlé du cas au médecin, ça m’entraîne à bien connaître les patients et à présenter un dossier. On le voit en consult, puis on fait la synthèse de tous les patients avec toute l’équipe en début d’après-midi.

Et voilà, fin de la journée. En plus, pas de consultations cet après-midi, j’ai pu rentrer chez moi à 16h, une vraie secrétaire médicale.

Publicités

Sans café.

Voilà quelques jour que je vis sans café. Ce n’est pas subit, c’est simplement parce que je n’ai plus le temps d’aller faire les courses.
Mon emploi du temps est tellement serré (cette semaine, tour d’ORL et de pédia, la semaine prochaine module 4, 5, 7 et ophtalmo, rien que ça) que je n’ai plus le temps de rien faire.

Et je n’ai plus le temps d’acheter du café et donc je travaille moins.
Ca m’apprendra.

Jeudi en hôpital de semaine.

Le jeudi en HDS, c’est pas très funky.

Parce que tout le monde sort le vendredi, alors il faut préparer toutes les ordonnances/bon de transport/biologies/rdv avec untel ou unetelle. Et que avec un peu de chance les patients viennent te voir genre : « et l’éconazole, je peux pas l’avoir en crème ? » « vous vous êtes trompé vous avez écrit metformine, je suis sous GLUCOPHAGE » « l’arrêt de travail vous l’avez mis jusqu’au 5, je préfère le 6 s’il te plaît docteur »…

Parce que tous ceux qui ont fait une « demi-semaine » en hôpital de semaine sortent le mercredi, et qu’on se tape toutes les entrées foireuses des urgences. Ou plutôt foireuses pour nous, parce que quand les urgences t’appellent, t’as plutôt l’impression d’être en face d’un arabe qui veut te refourguer son tapis.

« Tu veux li coma HYPOGLYCEMIQUE chez li patient diabétique counnuuuuu… Jti li donne pour troua zoro madame !!! Pas cher ».
Et que en fait c’est une vieille bique qui a fait son hypo sur WHISKY COCA, qu’il faut EN PLUS bilanter son hépatique alcoolique parce qu’elle n’est plus suivie depuis 1994, que son hbA1c est à 67% et que en plus elle est EBLSE.

Parce que quand tu fais ta visite, bah ya plus personne dans les chambres, parce que « ya un cours sur les aliments qui contiennent du sucre ». Alors tu commences ta visite à 11h et tu finis….à 16h30.

Et puis quand tu commences ta visite, ya l’interne de Néphro, qui est PRESSE, qui doit voir les patients qu’il t’a envoyé parce que les glycémies étaient ELEVES. Alors il faut voir les patients TOUT DE SUITE parce qu’on n’a pas que ça à faire BORDEL.
En plus il t’a déjà envoyé un courrier de 7 pages, sans le dossier, et tu crois qu’il est bien parce qu’il y a mille trucs écrits, et après tu tires la gueule parce ya trois pages d’antécédents, et c’est écrit comme ça « IRC sur ND. Ok jusque là ça va. Dialysé OUI. Transplanté NON. Insuffisant cardiaque NON. Insuffisant hépato cellulaire NON. NON NON NON NON NON NON NON NON. Un peu comme l’observ d’un D2 : pas de choc de pointe déplacé, pas de signe de LHERMITE, pas de flapping tremor, pas de signe de HOMANS, pas de dépilation de la queue du sourcil, pas de fausse couches spontanées dans l’enfance, APPENDICECTOMIIEEEEEEE. Tension 12/6. »

Parce que le matin, on a un cours OBLIGATOIRE avec les gastro-passionés-du-caca (j’aime pas trop la gastro), qui nous parlent de caca ou de gens alcooliques qui finissent par tout décompenser et avoir un cancer du caca. Et puis le cours commence à 8h piiile, parce que les passionés du caca, bah en plus il sont psycho-rigides. (faut bien avoir un pet au casque pour faire cette spé. Bande de stade anaux)

Alors forcément, il suffisait de pas grand chose pour faire mon bonheur aujourd’hui. Ah oui parce que je suis comme ça je suis CHALLENGE, j’ai pris une cuite avec les PAES hier. (ou plutôt avec mes potes de D1-D2-D3 et en jugeant des PAES).

J’ai trouvé un mètre ruban en fouinant dans la salle des infirmières. Et j’ai décidé de prendre le tour de taille de TOUS mes patients aujourd’hui. Franchement ça prend 2 min, c’est vraiment pas compliqué, c’est une constante comme une autre, et PERSONNE n’y pense. Il suffit de ça pour me rendre heureux. C’est tout.

Le lien du mec sérieux : Facteurs de risques cardio-vasculaires

Voilà, bisous.

L’interrogatoire.

Après la photo de @Fanny3points14, j’ai eu l’idée de mettre ma fiche perso sur l’interrogatoire. Elle date un peu, si j’ai des trucs à rajouter, je le ferai au fur et à mesure… ENJOY

1. Antécédents
Personnel/Familiaux, Méd/Chir/Gynéco-Obstétrique.

2. Traitements, auto-médication, allergies.

3. Terrain : SA PALMETTE
Sexe
Âge
Profession
Animaux
Loisirs
Marié
Etranger
Toxiques
Télé (activité physique)
Ecole (niveau socio-économique)

4. Signes fonctionnels : TIRADES FFF
Type
Intensité
Retentissement quotidien +++
Ancienneté
Déclenchement
Evolution
Siège et irradiation

Fréquence
Facteurs soulageant/déclenchants
Fluctuation nycthémérale.

5. Signes généraux, parce que je les oublie fréquement.
AAA et fièvre
Constantes : PA, FC, Sat, FR++++.
Poids, taille, IMC, tour de taille
« Mini examens » parce que je les oublie aussi : glycémie capillaire, BU, FO, ECG.

6. FDR Cardio vascu

J’espère que ça vous a plu !!

Blablabla.

Quelques nouvelles.

J’ai fini mon tour d’endoc, il me reste deux ou trois truc à fignoler rien de bien important. J’ai commencé mon tour de neuro, j’avais déjà pas mal fiché la matière, alors ça devrait aller assez vite. Je me prévois une journée AVC qu’on n’a pas vu en cours de D2… Si si. Ca devrait être fini ce soir.

Je (re)fais des conf d’endoc et de neuro la semaine qui vient, en bossant en parrallèle la cardio (gros morceaux, 6 jours), et l’ORL vite fait (en un jour ça se fait, en insistant sur les cancers qu’on n’a pas vu en cours…).

Les résultats d’hippocrate arrivent dans la semaine… Je ne m’attends à rien, si je l’ai c’est que je l’ai volé. Je me suis encore rendu compte avant hier que j’avais écrit « pyriméthazine » au lieu de « pyrazinamide » dans le ttt de la tuberculose… Bravo Mike.

Je vais devoir réfléchir à ma présentation de stage dans la semaine aussi, un truc à faire sur les adénomes hypophysaire, un patient collait bien avec ça dans le service cette semaine. Je me suis un peu embrouillé avec mon interne, mais paradoxalement ça va vraiment mieux depuis. J’ai limite hâte de retourner en stage.

Mardi j’ai choix des stages, mais je pourrais pas y aller, j’ai rendez-vous à l’ARS avec les médecins remplaçants, et comité de pilotage L2-L3, rien que ça.

Je continue mes mouvements anormaux… Bon dimanche !

Je suis insupportable.

(à prendre avec beaucoup d’ironie et d’humour).

Je suis pas un mec sympa parce :

– pour avoir une place à la BU, je vire les cours « physique chimie » « concours blanc PAES », mais pas « pédiatrie » ou « Pilly »

– je prends deux places à la BU.

– j’arrive en retard en garde.

– et en stage.

– je me cache dans les escaliers de néphro pour échapper aux consultations.

– j’envoie l’externe en pharma ramener le Holter ECG aux explorations fonctionnelles.

– quand mon téléphone sonne à la BU, je décroche et je dis ALLOOO

– quand des gens parlent à la BU, je les envois dehors.

– quand il y a deux entrées aux urgences, j’envoie le D2 prendre « AEG » et je prends « pancréatite aiguë ».

– je vais sur twitter quand je prends la tension avec le dynamap.

– je dis au D2 qui prend le premier tour qu’on a TOUJOUUURS coupé à 3h du mat.

– je fais exprès de demander un scanner cérébral quand je sais qu’il en faut un au patient, et que mon interne l’a déjà fait et ne me l’a pas dit. Pour que la prochaine fois il me le DISE.

– quand on me demande un renseignement au téléphone et que je ne sais pas, et que j’ai pas envie de me levrt, je dis « rappelez plus tard ».

– quand un co-externe a fait un rappel automatique sur un téléphone, j’appelle avec, je raccroche, et s’il me demande si ça a sonné, je parle de problème technique.

– je recopie l’observ de l’interne quand ça me fait réellement chier d’aller voir un patient inintéressant.

– je m’arrange toujours pour être de planning pour me mettre où je veux.

– je rappelle sans cesse à qui veut l’entendre que je veux faire de la CHIR (en stage de géria, d’endoc, de réa…) pour justifier mon incompétence. Je ne le dis surtout pas quand je suis en chir.

– j’achète des pâtes à gâteau toutes faites et je dis que c’est moi qui l’ai fait.

Mon interne.

Déjà 3 jours en endocrino et déjà 3 jours de trop. Je ne fais pas cet article pour dénigrer une interne qui est sûrement très forte dans son domaine, mais parfois, j’ai le droit à des phrases… surprenantes.

Femme, douleur lombaire latéralisée à droite, avec des antécédents de coliques néphrétiques. Droites. « Tu veux que je demande une écho ? »
« Attend la visite de demain, je demanderais si on peut faire un ASP ».
Pourquoi pas.

Toujours femme, toux et expectoration jaunes dégueulasses depuis 1 semaines, température 37,8°C, dyspnée stade 3, vient pour déséquilibre diabète. « On lui fait une radio ? »
« Attend la visite de demain, si les chefs sont d’accord avec la radio, je ne voudrais pas l’irradier pour rien. Je vais donner du mucomyst ».
OK.

« Ca veut dire quoi CRP froide ? »

« tu lui a demandé pourquoi son mari a été amputé ? »

Je dois probablement être biaisé parce que je ne l’aime pas, et avoir des raisonnements bêtes d’externe débile, mais parfois… Je me pose des questions.

Bref, j’avance petit à petit, j’ai fait la moitié de mon premier tour d’endoc, j’attaque les confs en retard la semaine pro (endoc et neuro)… J’ai fini nurse jackie et je suis à jour dans american dad. HUHUU.

Pour la musique du soir :